La voix, outil formidable pour apprivoiser ses émotions

Chanter nous rend joyeux, il a été prouvé dans de multiples études scientifiques que le fait de chanter augmente la production de nos hormones du bien-être : endorphine, dopamine, sérotonine et compagnie.

En plus chanter en groupe favorise la production d'ocytocine, hormone du lien et appelée également hormone de la maternité (elle est secrété par la femme lors de l'accouchement et provoque les contractions de l'utérus).

Chanter c'est aussi, souvent, apprendre à mieux "gérer" ses émotions, les reconnaître et les apprivoiser. C'est un cheminement vers la connaissance de soi et l'acceptation, accepter sa voix, apprendre à l'aimer (beaucoup de mes élèves n'aiment pas leur voix et au fil des séances ils apprennent à l'apprivoiser puis l'aimer) aide à mieux se connaître.

Chanter aide aussi à passer des moments difficiles de la vie, nous aide à accepter un deuil, à gérer une angoisse, un stress.

Chanter nous ramène à l'instant présent, à l'ici et maintenant. Lorsque nous chantons en pleine conscience, il est très difficile voir quasi impossible de penser à sa liste de courses ou à ses soucis. Car chanter nous ramène à notre moi profond tout simplement, c'est un moment de connexion à soi. Dans notre société où tout nous pousse à nous tourner vers l'extérieur, le chant nous amène à nous connecter à nous-même.