Se réinventer...

Bonjour à tous,


j'espère que vous allez bien et que le temps ne vous semble pas trop long durant cette période de confinement. J'ai pour ma part la chance de confiner (je ne sais pas si cette expression existe mais soyons fous! rires) chez moi, à la campagne. Je n'ai pas de jardin mais une petite cour qui suffit à mon bonheur ainsi que l'opportunité d'aller me dégourdir les jambes dans les chemins de vignes aux alentours. Je ne suis donc pas à plaindre.

Terminant ma 6ème semaine de confinement (je crois, j'ai un peu cessé de compter mais j'ai une semaine de plus que tout le monde à cause de coco et je n'ai JAMAIS pris de vacances aussi longues!!!), j'ai eu tout le loisir de réfléchir, penser, cogiter à mes activités, mes envies, le futur. Ces réflexions changent pas mal selon les nouveautés qui peuvent arriver dans l'actualité.

Une chose est certaine, je ne suis pas prête, je pense, d'intervenir à nouveau physiquement dans les EHPAD où j'interviens régulièrement et depuis plusieurs années. Cette épidémie dévastant beaucoup sur son passage, elle va laisser des traces et je comprends l'importance de protéger nos anciens!

J'ai commencé depuis deux semaines à intervenir de nouveau grâce à la technologie et Skype. Cet établissement (comme beaucoup d'autres) a reçu des dons de tablettes et a surtout un wifi plutôt performant dans ses bâtiments. Nous effectuons donc des séances de chant en chambres auprès des résidents et je dois avouer qu'ils sont ravis de voir ma tête à nouveau et moi de voir la leur. Ceci est bien entendu simplifié car cet établissement ne présente à l'heure actuelle aucun cas (et on croise les doigts pour que cela reste ainsi...).

J'avais ce matin une discussion avec une animatrice dans une autre structure, n'ayant pas de cas non plus, qui me confiait que cet événement lui faisait envisager tout son travail sous un autre angle, que c'était épuisant et en même temps énergisant. Je lui expliquais que de mon côté il en était pareil. Je dois en effet revoir certaines pratiques et façon de travailler et surtout envisager l'avenir sous un angle nouveau.

Car oui cette épidémie nous force à poser les choses à plat et à faire avec. Avec les contraintes du confinement, de la contagion, de l'hygiène. Elle nous fait envisager d'autres manières de travailler que nous n'aurions certainement jamais osé imaginer. C'est une énormissime sortie de notre zone de confort à tous.

Nietzsche disait que c'est "du chaos que naissent les étoiles"... Je préfère envisager les choses sous cet angle.

Aujourd'hui et depuis un peu plus d'un mois, je ne travaille plus (plus de revenus car je travaille sur des projets pour l'après) et pourtant j'ai décidé de rester optimiste. De jolies collaborations futures se dessinent, des envies de nouveautés se font plus fortes et surtout je sors enfin des projets qui dormaient dans mes tiroirs pour travailler dessus. Non je n'ai pas, comme beaucoup rangé mes placards et mes armoires, fais un tri gigantesque... Non,non... J'ai profité de ce temps qui m'était offert pour me poser et réfléchir à ce que je souhaitais conserver dans ma vie et ce que je souhaitais cesser... Ce qui résonnait en moi et ce qui ne résonnait plus.

Je vois certains d'entre vous hausser les sourcils et se dire : mais comment fera-t-elle pour payer ses factures et manger? Rires.

J'ai toujours pensé que nous étions maître de notre vie, j'ai déjà connu des périodes difficiles, des périodes où je ne travaillais presque plus et pourtant, à chaque fois, je m'en suis sortie. Donc... Je pense positif.

Et c'est là que je suis persuadée que cette période, malgré tout ce qu'elle soulève de peurs en nous (et croyez-moi j'en ai à la pelle!!) peut être propice pour nous pousser à nous réinventer.

Et si nous faisions un petit exercice? Prenez une feuille blanche et tracez deux colonnes. Dans celle de gauche vous allez inscrire toutes les choses qui, dans votre vie, ne vous font plus vibrer et vous ennuient. Allez-y franchement! N'ayez pas peur!

Puis dans la colonne de droite, vous inscrirez tout ce qui vous fait kiffer et tout ce que vous rêvez de vivre, de réaliser.

Ensuite demandez-vous si vous avez envie de continuer votre vie en ayant des regrets et à ne jamais vous écouter.

Alors attention, j'ai oublié de vous préciser, dans cette liste je ne parle pas d'achats type chaussures, fringues, sac à main, voiture etc... On oublie les choses qui s'achètent. Ici on parle de choses qui se vivent, d'expériences. Comme se mettre au théâtre, au chant, faire un saut en parachute, prendre des cours de cuisine, lire plus, changer de job... Vous voyez ce que je veux dire?

Et si vous en avez envie, je vous invite à me laisser un petit mot par mail ou sur ma page Facebook avec votre ressenti à l'issu de ce petit jeu... Je serais ravie d'échanger avec vous.


Je me suis livrée à cet exercice il y a quelques semaines. Je m'y livre d'ailleurs assez régulièrement. Surtout quand je rencontre une période complexe dans ma vie, quand il y a des obstacles ou que je me sens perdue. C'est donc ce que j'ai fait. J'ai fait du tri et il y certaines choses que je n'avais pas envisagées mais voilà, la vie décide pour moi... Et même si je suis maître de ma vie, là je ne peux actuellement pas changer le cours de choses... Donc, je m'adapte...


Je peux cependant vous dire que j'ai envie de nouveautés pour la rentrée, de plus de chants en groupes, d'échanges et de partages.

J'ai envie de transmission, transmettre ma passion mais aussi les compétences acquises au fil des années passées. J'ai aussi envie d'apprendre, encore et de continuer à me former. Je ne vous donnerais pas les détails de ces projets car beaucoup sont encore à l'état embryonnaires mais je peux cependant vous dire que deux formations sont presque opérationnelles.

Celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont vu passer des messages à ce sujet. J'ai créé deux formations : l'une est à destination des personnes souhaitant travailler la prise de parole en public (chefs d'entreprises, professeurs, conteurs, salariés...) et l'autre s'adresse aux soignants, assistants de vie, animateurs d'établissements médico-sociaux et aidants afin d'introduire le chant dans le soin avec la personne âgée et/ou handicapée.

Progressivement ces projets prennent forme, ils mûrissent tout comme la conférence que j'ai écrit l'an dernier. Ils me demandent plus de temps et comme par hasard j'en ai devant moi et pour un moment.

Alors voilà, vous qui passez par ici, qui êtes soignant, aidant, animateur et qui souhaiteriez vous former à une nouvelle approche pour améliorer la qualité des liens avec la ou les personnes dont vous vous occupez, je vous invite à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur le contenu et les démarches concernant cette formation.

Si vous souhaitez organiser cette formation au sein de votre établissement, c'est avec joie que je répondrais à vos questions et me rendrais disponible.


Concernant la Prise de parole en public, il en est de même. Je suis à votre disposition pour répondre à vos demandes d'informations.


Pour les autres projets, je vous laisse un peu patienter. Il sera bien temps d'en parler quand nous sortirons de nos confinements (oui, oui ce moment arrivera!) et que nous reprendrons une vie un peu plus sereine.


Pour le moment, je vous souhaite une belle fin de journée et un doux week-end.

Une pensée à celles et ceux qui sont dans les starting-blocks au quotidien pendant l'épidémie. Je pense à vous très fort!


Je vous embrasse (de loin ça va de soi!)


Olivia

(Je trouve cette photo plutôt représentative de la situation que beaucoup d'entre nous vivons actuellement. J'ose ou je n'ose pas me jeter dans le vide sans savoir ce que me réserve demain...?).





Catégories
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square